Bonjour à tous les amis de l’ARECS,

Lors de notre dernier courrier, il y a bientôt six semaines, nous étions confinés et pour beaucoup d’entre vous, seul(e). Ce long temps inédit a été animé par des messages, des diaporamas, des photos, des poèmes, des jeux mais il est resté éprouvant malgré tout pour beaucoup d’entre nous.

Voici l’Ascension qui arrive……certes nous ne sommes plus confinés mais nous reprenons « VIE » tout doucement avec prudence, sagesse et sans doute un peu de crainte. Nous pouvons sortir plus facilement, redécouvrir les parcs et la campagne si belle en ce moment mais notre amicale ne pourra reprendre aucune activité, aucun atelier avant septembre.

Le bureau s’est réuni en visioconférence et le conseil d’administration espère pouvoir se réunir en Juin à la maison saint Julien. Peut-être aurons-nous de nouvelles précisions quant aux réunions, rassemblements…..Nous aurons matière à réflexion au cours de cette réunion et nous vous en tiendrons informés. N’oubliez pas d’aller voir sur le site de l’ARECS.

Nous espérons que les fêtes de l’Ascension ou de la Pentecôte vous permettront peut-être un temps de partage avec vos familles ou amis.

Notre amicale reste soucieuse de garder un lien et de partager avec vous. Continuons cette belle chaine d’amitié à laquelle nombre d’entre vous ont participé. Nous espérons que l’été aura raison de ce virus sournois et invisible et que nous pourrons nous retrouver nombreux à notre journée de rentrée le 8 septembre à Sillé-le Guillaume. Vous aurez des précisions dans le prochain bulletin.

Patience, sagesse et confiance pour ce temps à venir !

« L’Espérance luit après le désespoir comme le soleil après une nuit sombre et orageuse »      N.Massias                                   

Pour le bureau, Bernadette le 18 05 2020


Bonjour à tous les amis de L’ARECS,

Cette période particulière de confinement empêche toutes rencontres, tous regroupements familiaux et amicaux. Nous allons vivre ce week-end de Pâques, pour certains en couple bien sûr mais pour bon nombre d’entre vous de manière isolée. C’est à vous, tout particulièrement que nous pensons.

L’ARECS est une grande famille et vous êtes nombreux à nous faire partager des textes, poèmes ou vidéos. Merci à vous tous pour cette grande chaîne d’amitié. Cette grave crise sanitaire doit être l’occasion de revenir à l’essentiel et de développer des solidarités que nous avions un peu trop tendance à oublier lorsque tout allait bien.
Je ne peux que vous encourager à poursuivre tout ce réseau d’amitié et de communication car nous le savons ce temps de confinement sera long, entraînant monotonie, lassitude et tristesse parfois.

Nous vous souhaitons de vivre ce dimanche de Pâques de manière la plus paisible, espérant qu’un message ou une communication téléphonique viendra vous apporter un rayon de soleil.

« Ne laissons pas le monde changer notre sourire mais laissons notre sourire changer le monde ».

Pour le bureau de l’ARECS, Bernadette

Bienvenue sur le site de l’Amicale des Retraités de l’Enseignement Catholique de la Sarthe

Voici déjà plusieurs semaines qu’Annie, Annick, Marie-Noëlle et Maïté ont repris l’animation du site de notre amicale : la mise à jour de l’agenda, des activités, des différents contacts et la mise en ligne de nos bulletins !
BRAVO ET MERCI pour ce suivi !

Notre amicale se porte bien et vous êtes nombreux à nous avoir rejoints depuis la rentrée.

Aux ateliers de l’année dernière, est venu s’ajouter l’atelier « initiation au bridge ».

Nous sommes soucieux de mettre en place activités et temps forts où nous avons un réel plaisir à partager et à nous retrouver, sans oublier nos aînés. Ces moments de convivialité, d’amitié et de partage nous semblent essentiels car l’isolement, la solitude, l’absence de lien social sont de plus en plus prégnants dans notre société.

Alors, n’hésitez pas à consulter notre site pour y retrouver toutes les animations proposées.

N’hésitez pas non plus à en parler autour de vous.

         Bernadette Vovard

 

« Les nœuds sacrés de l’amitié se forment bien plus facilement sous un humble toit que dans les palais des rois »   R.Furieux